Risque accru de cancers de la peau au cours de traitements par Hydrochlorothiazide

Des études récentes ont montré un risque accru de cancer de la peau ou des lèvres (carcinome basocellulaire et carcinome épidermoïde) chez des patients traités pendant de nombreuses années à des doses élevées d'hydrochlorothiazide.

Les patients qui prennent de l'hydrochlorothiazide doivent :

  • Vérifier régulièrement l'état de leur peau
  • Faire examiner les lésions cutanées suspectes
  • Limiter l'exposition au soleil et aux rayons UV